Etna, Sakurajima, Kilauea… Les plus grosses colères volcaniques de 2o13 – Photos / Vidéos

rtx15hd0Etna, Sakurajima, Kilauea… ça a pété ! Les photos des colères volcaniques de 2013

Sur Atlantico.fr
L’Etna en Sicile est entré en éruption dans la nuit de samedi à dimanche, et il n’a pas été le seul dans ce cas cette année. La preuve en images.

C’est un phénomène somme toute assez commun mais toujours aussi spectaculaire. L’Etna est de nouveau entré en éruption dans la nuit de samedi à dimanche. Une éruption particulièrement intense qui a nécessité la fermeture de l’aéroport de Carane, situé à proximité de ce volcan. Au total, 22 vols programmés au départ de Catane ont été annulés et 26 vols prévus à l’arrivée dirigés vers d’autres destinations. L’aéroport de Comiso, situé dans la même région, a également été fermé. L’activité de ce volcan sicilien est assez fréquente. Mais l’éruption de ce week-end est l’occasion de revenir sur toutes les activités volcaniques de l’année 2013. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que du Mont Pavlof en Alaska au Sinabung en Indonséie en passant par le Copahue en Argentine, cette année, les volcans ont a été particulièrement actifs comme le montre The Atlantic.

1- L’Etna

Ce volcan situé en Sicile connaît un regain d’activité depuis le 26 octobre. Mais ce week-end d’importantes explosions de lave ont illuminé le ciel de l’est de l’île. Un spectacle de toute beauté. La lave a été projetée sur plusieurs mètres de haut, avant de couler le long des flancs du volcan. Culminant à 3 333 mètres d’altitude, il est le volcan le plus haut d’Europe et avec presque cent éruptions au cours du XXe siècle, l’un des plus actifs du monde. Sa forte activité éruptive, les coulées de lave très fluides et la proximité de zones densément peuplées ont décidé les volcanologues de l’inclure parmi la liste des volcans de la Décennie. L’Etna est en activité quasiment constante. Sa dernière éruption majeure date de 1992.

La plus importante de toutes a eu lieu en février 1669. A cette époque, de violents séismes ébranlent la zone de Nicolosi sur le flanc sud. D’énormes quantités de lave très fluide engloutissent rapidement plusieurs villages. Celles-ci se séparent en trois branches distinctes dont la principale atteint les remparts de Catane le 12 avril. La ville a été partiellement détruite malgré la première tentative de détournement d’une coulée. Cependant, aucune victime directe n’avait été recensée à ce moment là. Autre éruption, particulièrement meurtrière, celle de novembre 1843. Cette année là, une fissure s’ouvre sur le flanc ouest de l’Etna d’où s’écoule de la lave jusqu’à proximité du village de Bronte, ensevelissant des terres cultivées. Le 25 novembre 1843, une explosion phréato-magmatique, due au passage de la coulée sur une couche d’eau, tue 59 personnes.

 

Enfin, la plus importante et volumineuse éruption depuis 1669 a eu lieu entre 1991 et 1993. Les coulées menaceront régulièrement Zafferana qui devra être protégée par des travaux et des explosions pour détourner la lave. Depuis, l’Etna a eu une activité assez régulière mais sans gros dégâts.

Crédit photo : REUTERS/Antonio Parrinello

Crédit photo : REUTERS/Antonio Parrinello

2- Le Mont Pavlof

Il s’agit d’un volcan des États-Unis situé en Alaska. Culminant à 2 519 mètres d’altitude, il est le volcan le plus actif de l’arc des Aléoutiennes. Le 18 mai, les astronautes à bord de la Station spatiale internationale l’ont photographié en plein éruption, la lave se projetant en l’air et créant un nuage de cendres de près de 6 000 mètres.

Crédit photo : NASA/Handout via Reuters

3- Le Sakurajima 

Situé au Japon, ce volcan était particulièrement actif au début du XXe siècle. Ainsi, depuis 1914, suite à une puissante éruption, le volcan n’est plus une île. En effet, la lave qui a jailli du cratère a comblé le détroit qui la séparait de l’île de Kyūshū. Le 18 août 2013, le volcan connaît une explosion, crachant un panache de cinq kilomètres de hauteur, pendant plus d’une heure. Le risque humain est un des plus élevés au Japon car l’activité éruptive du Sakurajima est intense, explosive et le volcan se trouve au milieu de la baie de Kagoshima.

La plus importante éruption de ce volcan date de 1914. A cette époque, le Sakurajima était endormi depuis un siècle. Si des séismes précurseurs avaient permis d’alerter la population et d’évacuer en partie l’île, l’activité volcanique et tellurique sera tout de même très importante. Un puissant séisme tuera même 35 personnes. L’activité effusive dura des mois ce qui est un phénomène assez rare au Japon.

4- Éruption sous-marine du Nishinoshima

Il s’agit d’une île volcanique située à près de 1 000 kilomètres au sud Tokyo dont le sommet dépasse d’à peine quarante mètres la surface de l’eau. Le reste descend jusqu’à 3 000 mètres dans les profondeurs marines. Le volcan est entré en éruption le 21 novembre 2013. 

Crédit photo : REUTERS/Kyodo

5 – Le Copahue

Ce volcan est situé à la frontière entre l’Argentine et le Chili. Le 26 mai 2013, une importante augmentation de l’activité sismique est détectée : aucun nuage de cendres n’est visible, mais le volcan éjecte une colonne de gaz en continu. Plus d’une centaine de petits tremblements de terre par heure sont détectés, d’une magnitude maximale de 1,4. 

6- Le Tungurahua

Il s’agit d’un volcan situé en Equateur et culminant à 5 023 mètres d’altitude. En éruption depuis le 5 octobre 1999, son activité éruptive a repris le 28 mai 2010 et connaît à partir du 26 avril 2011 une nouvelle phase explosive. Au cours des 1 300 dernières années, le Tungurahua est entré en activité en moyenne tous les 80 à 100 ans. Les principales périodes d’activité ont été celles de 1640, 1773, 1886 et 1916-1918, en plus de l’éruption actuelle qui date de 1999. En effet, les premières éruptions datant d’octobre 1999 ont produit d’intenses retombées de cendres et conduit à l’évacuation de plus de 25 000 habitants. Depuis l’activité sismique est intense mais sans conséquences matérielles ni humaines.

Crédit photo : REUTERS/Carlos Campana

7 – Le Lokon en Indonésie

Les volcans jumeaux du Lokon et de l’Empung s’élèvent environ 800 mètres. Ils sont parmi les volcans les plus actifs de la région. Le Lokon a pour particularité de ne pas avoir de cratère. Depuis le mois de juillet il a été en éruption plus de 800 fois et a craché de la lave et des cendres volcaniques allant jusqu’à 3 000 mètres de hauteur.

Crédit photo REUTERS/Stringer

8 – Le Kilauea

Il s’agit d’un volcan des États-Unis situé à Hawaï. Il culmine à 1 246,2 mètres d’altitude, ce qui en fait l’un des plus imposants du monde si on tient compte de l’empilement total de ses coulées de lave. L’une de ces bouches éruptives, le Puʻu ʻŌʻō, est en éruption continue depuis le 3 janvier 1983 ce qui fait du Kīlauea l’un des volcans les plus actifs au monde en prenant en compte les 52 éruptions qu’il a connues pour le seul XXème siècle.

9- Le Popocateptl

Ce volcan se trouve au Mexique à 70 kilomètres au sud-est de Mexico. Avec 5 426 mètres d’altitude, il est la deuxième plus haute montagne du pays après le pic d’Orizaba, un autre volcan. Une puissante éruption s’est produite du 5 mars 1996 au 22 novembre 2003 ce qui en fait la plus importante de son histoire. Une explosion au sommet du volcan tue cinq alpinistes le 30 avril 1996. C’est la seule éruption connue de ce volcan ayant entraîné des dégâts et des morts malgré l’évacuation des populations menacées, au total 75 000 personnes. En 2013, on observe un pic d’activité depuis le mois de mai. Ce qui a conduit les autorités mexicaines à augmenter le niveau d’alerte volcanique à « Jaune stade 3 » le 10 mai 2013, ce qui représente le dernier avant l’évacuation des populations.

Crédit photo : REUTERS/Imelda Medina

10- Le Sinabung

Ce volcan culmine à 2 460 mètres d’altitude sur l’île de Sumatra en Indonésie. Après au moins 400 ans de sommeil, il est entré en éruption du 29 août à fin septembre 2010, entraînant l’évacuation de milliers de personnes. Le 16 septembre 2013, une nouvelle éruption force les autorités indonésiennes à évacuer près de dix mille personnes. L’archipel indonésien, situé sur la « ceinture de feu » du Pacifique, est le pays comptant le plus de volcans en activité au monde, 129 au total.

Crédit photo : REUTERS/Roni Bintang

Source : Atlantico.fr
http://www.atlantico.fr/decryptage/etna-sakurajima-kilauea-ces-volcans-qui-se-sont-reveilles-en-2013-et-dont-faut-se-mefier-928573.html

Etna, Sakurajima, Kilauea…  Les plus grosses colères volcaniques de 2o13 –
Photos / Vidéos >> http://wp.me/p2kR6J-65

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Actualité, Archives Actus - Vidéos. Illustrations., Asie, États-Unis, Catastrophes naturelles, Europe, International, Les Temps de la Fin - Actu, Mondialisation, Planète. Environnement, Signes des temps. Eschatologie., Vidéos. Docu. Dossier., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Etna, Sakurajima, Kilauea… Les plus grosses colères volcaniques de 2o13 – Photos / Vidéos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s