Le FBI peut activer des webcams à l’insu des utilisateurs – USA : Les téléphones portables surveillés depuis 1981 (NSA)

Il semblerait ainsi que le FBI soit en mesure d’accéder à distance à la webcam de votre ordinateur, qu’il puisse l’activer, et ce sans que le témoin d’activité ne vous le signale !
773423-sans-aucun-commentaire-plus-hauteLe FBI peut activer la webcam en toute discrétion

[…] Promulguée en 2011, la loi d’orientation et de programmation pour la performance et la sécurité intérieure comporte une disposition qui autorise la police nationale et la gendarmerie à pénétrer, après feu vert judiciaire et sous certaines conditions, les ordinateurs de suspects pour y enregistrer des données informatiques à distance, via l’installation de logiciels espions.

À l’étranger, d’autres forces de police ont aussi accès à des outils conçus pour espionner à distance un appareil électronique. C’est le cas en Allemagne, mais aussi aux États-Unis. Dans une enquête publiée ce samedi, le Washington Post  indique que le FBI – la police judiciaire américaine – a la possibilité d’activer à distance la webcam d’un ordinateur sans se faire repérer.

En effet, le journal explique que le FBI peut désactiver le voyant lumineux indiquant le fonctionnement de la webcam. Selon l’ancien directeur adjoint de la division de la technologie opérationnelle du FBI, cette approche est utilisée « principalement » dans les affaires les plus graves, incluant le terrorisme et les crimes. Ce qui laisse penser qu’elle est aussi employée dans d’autres cas.

L’article précise toutefois que le FBI doit passer par la justice américaine avant de procéder à ce type d’intervention. Or, toutes les requêtes ne sont pas validées. Certaines sont effectivement autorisées, d’autres non, au motif qu’elles sont « extrêmement intrusives » et violent le 4e amendement de la constitution américaine. Et même lorsque le mandat est délivré, il peut comporter des limitations.

Pour un ancien juge, Brian L. Owsley, la technologie évolue tellement vite que la loi a du mal à suivre. « C’est un jeu du chat et de la souris« .

La webcam du Kinect ne sera sans doute plus tout à fait perçue comme autrefois par nombre de joueurs…
Numérama

4321322Les outils du FBI permettent aux enquêteurs d’activer une webcam à l’insu des utilisateurs. [AFP]

Le FBI peut activer des webcams à l’insu des utilisateurs

Parmi les outils à la disposition du FBI pour ses enquêtes, un logiciel espion lui permet de déclencher les webcams de suspects.

Dans un article portant sur une enquête sur une personne ayant proféré des menaces d’attentats, le Washington Post révèle que le FBI peut discrètement activer les webcams des ordinateurs de suspects, sans que ceux-ci ne s’en rendent compte.

Cité par le journal, un ancien responsable du FBI assure que ce type de piratage existe depuis « plusieurs années » et qu’il a été utilisé « principalement dans des affaires de terrorisme et d’enquêtes pénales graves ».

Le FBI doit toutefois obtenir l’aval d’un juge avant d’espionner les suspects, et cette possibilité ne lui est pas toujours accordée. Des demandes ont ainsi été rejetées car considérées comme « extrêmement intrusives » et violant le quatrième amendement de la Constitution des Etats-Unis, qui protège contre des perquisitions et des saisies non motivées.
mre
RTS.ch
An illustration picture shows a projection of text on the face of a woman in Berlin

USA: les téléphones portables surveillés depuis 1981 (NSA)

Dossier: Espionnage du Web par les services spéciaux américains

USA: les téléphones portables surveillés depuis 1981

© AFP/ Oliver Morin

Les déplacements de téléphones portables dans le monde entier sont surveillés par les autorités américaines conformément à un décret présidentiel datant d’il y a plus de 30 ans, a annoncé vendredi l’Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA).

Selon une porte-parole de l’Agence, cette surveillance est pratiquée en vertu du décret 12333 signé par le président Ronald Reagan en 1981. La porte-parole a réaffirmé que seuls les étrangers étaient concernés.

« Aux termes du décret 12333, les informations sont collectées hors du territoire des Etats-Unis. Nous ne recueillons pas intentionnellement d’informations à l’intérieur du pays. Les possibilités dont nous disposons ont été utilisées dans les régions les plus dangereuses du monde, y compris dans les zones de conflits armés où les terroristes planifient des actions visant à faire du tort à notre nation », a indiqué la porte-parole.

Comme il ressort des révélations faites par l’ex-conseiller de la NSA Edward Snowden, le renseignement américain recueille des informations sur les appels téléphoniques, dont le numéro de téléphone, l’heure de l’appel et la durée de la conversation.

Ces interceptions concernent pratiquement tous les téléphones en service aux Etats-Unis.
RIA Novosti

469030_469436829809505_1730153682_o
– Le FBI peut activer des webcams à l’insu des utilisateurs
– USA : Les téléphones portables surveillés depuis 1981 selon la NSA 
>> http://wp.me/p2kR6J-5m 

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Actualité, Archives Actus - Vidéos. Illustrations., États-Unis, Big Brother, Dictature, International, Médias. Propagande., Mondialisation, Nouvel ordre mondial, Orwell, Tech. Biométrie. RFID. Big Brother., Technologie. Biométrie. Numérique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le FBI peut activer des webcams à l’insu des utilisateurs – USA : Les téléphones portables surveillés depuis 1981 (NSA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s